Chuuuut!

Lorsque j’étais au collège, mon prof d’histoire avait un tic de langage, il disait toujours « chuuuuut! ». Il pouvait même en enchainer plusieurs: « chut! chut! chut! ». Et nous pauvres bécasses d’adolescents, on les comptait, on les provoquait, et on était tout fiers quand on battait le record…chut

L’autre jour, je me suis aperçu que moi aussi j’étais atteinte de chutonite…

Quand mon bébé pleure et que je le berce, je fais « chuuuuuuuuut » dans son oreille pour l’apaiser. Je fais chut pour rassurer, pour endormir, pour faire patienter.

Quand un des grands se fait mal, je lui fais un câlin et le « chut » devient réconfortant.

Quand les grands se disputent, le « chut! » se fait injonctif, mais n’a pas forcément les vertus pacificatrices escomptées.

Il y a le chut dangereux… celui fait au conjoint qui monte le ton, à tendance à ne pas bien passer, et à avoir un effet contraire à celui recherché…

Le chut dans le vide… demandé aux grands pour que le petit frère se repose… ça ne fonctionne pas et vous allez finir énervée, ne tentez pas!

Et puis, il y a les chuts plus bizarres…

Celui que l’on dit au supermarché en fronçant les sourcils au voisin de rayon qui parle trop fort, tout en berçant la poussette et en croisant les orteils pour que bébé ne se réveille pas.

Le chut au papi sourd dans la salle d’attente du médecin qui parle comme si tout le monde avait des problèmes d’audition… celui-là je l’ai pensé tellement fort sans le dire que c’est sa femme qui le lui a dit… Et qui a souri quand je l’ai remerciée…

Le chut au repas de famille où personne ne s’écoute et où chacun essaye de se faire entendre en parlant plus fort… celui là est inutile, personne ne s’écoute on vous a dit! et puis « il faut bien que bébé s’habitue au bruit »…

Ou quand tu accueilles ta famille venue te voir d’un « chut » avant même de dire bonjour…

Le chut aux oiseaux, le chut au vent, le chut à la voiture qui klaxonne… bref, je chut du matin au soir!

Et comme je suis prof à mon tour, je pense que mes élèves vont bien s’amuser quand je retournerai bosser!

 

Publicités
Publié dans Côté mère, Non classé, Vie de femme | Tagué , | 1 commentaire

Bébés 3, 4, 5…

Il y a 3 ans à peu près, un mois avant de passer les écrits de mon concours, mon homme m’annonçait qu’il était d’accord pour que nous fassions un troisième enfant…Cette nouvelle, je l’attendais avec espoir mais j’ai voulu attendre d’avoir mon concours, puis de valider mon année de stage avant de nous lancer… C’est donc en novembre 2016 que le départ de cette aventure est donné…

Très vite, un bébé s’installe, et fin novembre le test est positif. Nous sommes heureux et surpris de la rapidité, comme si mon corps n’attendait plus que ma tête. Le 17 décembre, une semaine avant Noël, alors que nous assistons à une rencontre de tennis de mon fils, je sens que je perds du sang… bébé 3 s’en est allé. Je surmonte vite ma déception, en me disant que pratiquement toutes les femmes vivent cela une fois dans leur vie…

Fin février, de nouveau la bonne nouvelle, un autre bébé est en route! Décidément, nous n’aurons pas à attendre trop longtemps! 2 semaines plus tard, de nouveau, je perds du sang. Ce coup-ci je file aux urgences où l’échographie confirme que bébé 4 n’est plus là. La pilule est plus dure à avaler. Début avril, je décide de consulter une sage femme pour pouvoir poser des mots sur ce que je vis. J’ai besoin d’entendre autre chose que « au pire, tu en as déjà deux », « ça marchera au prochain coup… »; j’ai aussi besoin savoir ce qu’on mettre en place si ça recommence. Elle me demande à la fin de l’entretien, la date de mes dernières règles, je lui dis que depuis ma fausse couche je n’en ai pas eu, mais que j’attends mon retour de couche. Elle me prescrit une prise de sang.

Le résultat arrive et il est positif. Bébé 5 est en route. Je n’ose y croire, je m’empêche de me réjouir. Et en même temps l’envie qu’il s’accroche, l’espoir de cette nouvelle promesse sont bien là. Mais ça c’est une autre histoire…

J’avais besoin de raconter. De laisser une trace du passage éphémères de ces bébés en devenir, mêmes si ce n’est que pendant 3 semaines chacun, ils nous ont accompagnés. Ils ont fait de cette grossesse une grossesse particulière. Ils ont fait qu’il m’a fallu tenir mon bébé dans mes bras pour vous parler de lui…

Le blog va reprendre un peu vie, puisque du coup je suis à la maison! On va parler grossesse, allaitement, couches écologiques, et puis articles avec de la guimauve dedans!

Publié dans Non classé | 4 commentaires

DIY une toile lumineuse au pied du sapin

Pour l’anniversaire de mes enfants, cette année, nous avons décidé de refaire leur chambre un petit haricot étant attendu pour les jours à venir, nous devions récupérer certains des meubles dans leurs chambres.

Avec leur accord, nous avons demandé à la famille de ne pas offrir de jouets, mais de participer à la cagnotte pour racheter des meubles. Je suis très fière de mes enfants car c’est quand même difficile à leurs âges de renoncer à avoir des jouets pour avoir une nouvelle chambre.

Je voulais leur offrir pour cette nouvelle chambre quelque chose de fait main, rien que pour eux. Et puis en participant à un défi de créatrices, j’ai en voyant la réalisation de l’une d’elles, (Guirlande d’Halloween)  eu mon idée. Dans son tuto, elle indique avoir trouvé des guirlandes de led à Action, et le prix est plus qu’intéressant! Je vais donc faire à mes zouzous des toiles lumineuses…

Pour fabriquer une toile lumineuse, il vous faut:

  • Une toile (on en trouve pour un prix très raisonnable dans les foires fouilles, Action…)
  • De la peinture acrylique.
  • Des feutres Posca
  • Du papier calque et un crayon gris gras
  • Une guirlande de led
  • Un objet pour percer des trous dans la toile (ici une fléchette)
  • De la laque
  1. Trouver le sujet. Trouver le modèle.

Pour ma fille, mon idée était très claire. Je voulais l’ombre de Poudlard sur un fond de soleil couchant ou levant… Du coup, j’ai chercher une silhouette du château que j’ai imprimée.

Pour mon fils, je ne savais pas trop… il aime les dinosaures, l’Égypte, les chevaliers, les pirates, Star Wars… alors je lui ai demandé ce qui lui ferait plaisir. Méfiez-vous, le niveau de difficulté peut-être élevé! Voici sa réponse: « je veux une bataille intergalactique avec un vaisseau interstellaire, le falcon millenium, et des TIE… » (heu… tu veux pas un mouton? ) Du coup, il a fallu trouver un modèle, j’ai eu de la chance, j’ai trouvé! J’ai décalqué le modèle directement sur mon écran d’ordinateur, en agrandissant le dessin…

Par contre, j’ai pris très peu de photo en cours de réalisation!

2. Et maintenant?

Pour le tableau de ma fille, j’ai commencé par faire le fond (le fond était plus clair que le premier plan), ensuite quand il a été sec, j’ai ajouté la silhouette du château au Posca noir. J’avais préalablement découpé le château pour en faire le tour…

DSC_0005

Pour mon fils, le fond étant noir j’ai commencé par les motifs. J’ai pour cela utilisé du calque et un crayon gris gras (8B) pour reporter les dessins, que j’ai ensuite peint avant d’ajouter le fond noir en faisant d’abord les contours au Posca. Je suis un peu déçue car le fond n’est pas unis, on voit les coups de feutre, de pinceau… (encore plus sur cette photo car la peinture n’est pas sèche!

DSC_0015

Après cette étape, j’ai ajouté les tirs des vaisseaux, et des étoiles au Posca…

DSC_0046

3. Vernissage!

J’ai ensuite verni les tableaux, avec une laque pour cheveux en spray… cela fait très bien l’affaire, pour un prix bien moins élevé que du vernis exprès.

Voilà celui fait pour la fille de ma meilleure amie, qui est est devenue maman pour la première fois le même jour que moi! L. petite puce qui soufflait elle aussi ses 9 bougies le 29 novembre, voulait une fille Kawaï… voilà le dessin que j’ai pris comme modèle:

fille kawai

Et voilà la toile terminée, vernis compris!

4. On fait les trous!

C’est l’étape la plus difficile parce qu’il faut percer la toile et que ce n’est pas facile quand on y a passé du temps!

Pour cela, je fait des croix sur l’envers pour repérer les endroits à percer. Par transparence j’entoure le dessin pour ne pas faire de trous dessus…

DSC_0157

Pour finir, il suffit de placer les ampoules de la guirlande dans les petits trous…

Et voilà le résultat!

DSC_0048DSC_0050

Je ne vous mets pas celui de ma fille, car il y a son prénom, et la petite poupée Kawaï n’a pas encore été offerte, je vous la montrerai donc plus tard!

A vous de jouer!

(si vous utilisez ce tuto, envoyez moi une photo du résultat! 😉 )

 

 

 

 

 

Publié dans C'est mercredi!, DIY, Non classé | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Halloween Harry Potter

Mon fils étant super fan de son Halloween, je récapitule ici pour s’en souvenir l’an prochain. Le thème cette année était Harry Potter, ma fille dévore les livres (elle attaque le tome 7) et je lis à mon fils La coupe de feu (il faut avoir lu le livre pour avoir le droit de voir le film). Quand, au début des vacances j’ai proposé de fabriquer des décos sur ce thème, ils étaient ravis!

DSCN1856

On a fabriqué des clefs volantes, des baguettes, des chauves souris, des vifs d’or, des bougies (pour le plafond magique de la grande salle, je vous ferai un article), une chouette lapone… tout cela nous a bien occupés! (voir les articles précédents pour les tutos!)

Les enfants m’ont un peu abandonnés pour le creusage de citrouille…

DSCN1859

Avec la chair récupérée j’ai cuisiné des patacitrouilles (tourtes à la citrouilles de Harry Potter) Vidéo des patacitrouilles sur Facebook

Il n’y a aucune proportion dans cette recette mais en faisant à vue de nez, le résultat n’est pas mal!

DSCN1879

J’ai aussi fait un gâteau au potiron, en prenant une recette de gâteau à la carotte et en remplaçant cette dernière par du potiron, le résultat est très moelleux et très bon d’après mon homme! (ne pas dire aux enfants qu’il y a un légume dans le gâteau…)

DSCN1880

Pour les animations, nous sommes allés à Cultura qui proposait aux enfants de décorer un sac pour récolter des bonbons (pour 2,99€) pour deux enfants, le prix des deux sacs… Ils ont aussi été maquillés pour leur plus grand bonheur…

Une mini chasse aux bonbons de retour à la maison à la nuit tombée (30 minutes top chrono, mon gros bidon en fin de journée ne pouvait pas proposer mieux!)

Et repas festif devant Harry Potter et la chambre des secrets…

On reproche parfois à cette fête d’être commerciale, mais il est tout à fait possible d’en faire un bon moment en famille!

Publié dans Bric à brac, Mes petits bonheurs, Non classé | Tagué , | Laisser un commentaire

DIY: Les chauves-souris de Roudoudou

Cette activité est facile, mon fils de 7 ans a pu le faire seul. Pour faire les chauves-souris de Halloween, il vous faut:

  • Une feuille de Canson noire, ou une blanche et de la peinture noire.
  • Des pinces à linges en bois.
  • De la peinture noire.
  • De la colle à chaud ou colle liquide.
  • Une branche.
  1. Dessinez la forme des ailes de vos chauves-souris. Si vous n’y arrivez pas, voici le pdf des miennes:

pdf ailes de chauve-souris

Reportez autant de fois que possible le gabarit sur le Canson noir. Et découpez les ailes.

2. Peignez les pinces à linge et laissez sécher.

3. Collez les ailes sur les pinces, c’est terminé!

4. Pincez les ailes sur une branche d’arbre et accrochez cette dernière au plafond (de simples punaises suffisent!). Vous avez maintenant un mobile d’Halloween!

Publié dans C'est mercredi!, DIY, Non classé | Tagué , , | Laisser un commentaire

DIY: La baguette de sorcier

Aujourd’hui, prenez vous pour Ollivander! Devenez fabriquant de baguette magique!

Pour fabriquer votre baguette de sorcier, il vous faut:

  • Une baguette chinoise ou une belle branche.
  • Un pistolet à colle.
  • De la peinture marron et dorée ou blanche et argentée.
  1. Avec la colle à chaud, commencez par donner du volume à votre baguette. Façonnez le manche et selon votre inspiration le bout de la baguette. Ajouter la colle en tournant le bâton pour éviter que la colle ne dégouline.

2. Ensuite passez deux couche de peinture marron. Si vous choisissez une peinture blanche, passez autant de couches qu’il faudra pour couvrir le bois et la colle.

DSCN1839

3. Pour terminer, peignez les reliefs en doré (ou en argenté pour le modèle blanc).

DSCN1840

Et voilà la baguette de sorcière de ma fille! Elle la voulait longue, c’est pourquoi je n’ai pas utilisé de baguette chinoise.

Ci-dessous, celle de mon fils, blanche et argentée, en baguette chinoise:

DSCN1841

Un jeu d’enfant! (mais attention à l’utilisation du pistolet à colle, à ne pas confier aux plus jeunes!)

Envoyez moi les photos de vos réalisations!

Publié dans C'est mercredi!, DIY, Non classé | Tagué , , , | 2 commentaires

DIY: Le vif d’or

Pour fabriquer le vif d’or, il vous faut:

  • Une balle en polystyrène.
  • De la peinture dorée.
  • Des cure-dents.
  • Une feuille Canson.
  • De la peinture argentée.
  • Un pistolet à colle.

J’ai choisi de fabriquer 6 vifs d’or, afin de les recycler en boules pour le sapin.

  1. Peindre les balles en polystyrène avec la peinture dorée.

DSCN1717

2. Prenez une feuille Canson, peignez-la avec la peinture argentée.

3. Fabriquez un gabarit en carton en forme de plume.

4. Reportez le gabarit sur la feuille Canson, Pensez à retourner le gabarit pour avoir une aile inverse.

DSCN1829

5. Découpez les ailes, à l’aide du pistolet à colle, collez un cure-dent sur chaque aile. Enfin, peignez le cure-dent et la colle avec la peinture argentée.

DSCN1834

6. Découpez les ailes pour leur donner un air de plume (Attention au sens de découpe, je me suis trompée!)

DSCN1835

7. Plantez les ailes dans la boule en polystyrène.

8. Ajoutez un système d’accroche si vous souhaitez le suspendre!

 

A vous de jouer! N’oubliez pas de m’envoyer les photos!

 

 

Publié dans C'est mercredi!, DIY, Non classé | Tagué , , , | 2 commentaires