1,2,3… ça change quoi?

Le regard des gens déjà, l’accueil fait à l’annonce de la grossesse… Pour un troisième, on sort du schéma de famille parfaite. En plus, ayant déjà un garçon et une fille pourquoi replonger? Alors certains m’ont demandé: « et c’était voulu? » Comme si avoir un troisième enfant résultait forcément d’un problème de contraception… Oui, petit haricot était très attendu, autant par ses parents que par son frère et sa sœur! Il y a ceux qui ont pris acte, sans plus se réjouir que ça… et ceux qui ont compati: « han, moi je pourrais pas!, vous êtes un peu fous non? ». Ou encore: « non, non, 3 c’est bien… chez les autres! »

On connait bien les différentes étapes de la grossesse et les examens qui la ponctuent… mais on flippe toujours autant de ce qu’ils peuvent révéler!

On sait comment on souhaite vivre la naissance et on se prépare enfin pour que ça marche!

On se demande si c’est la dernière fois que l’on vit ça…

En suite de couche à la maternité, le personnel ne passe que pour prendre votre température, celle du bébé et le peser. Tout va bien madame? Tout va bien. A ce soir!

Lors de la sortie en parlant de contraception la sage-femme vous parle ligature des trompes ou vasectomie… Je n’ai pas le souvenir qu’on m’en ait parlé pour mes ainés… Genre, bon c’est bon maintenant va falloir arrêter!

Depuis que haricot est né, deux personnes m’ont dit « non mais deux c’est bien, hein! » en insistant lourdement. Ah mais oui, vous avez raison, du coup je tue lequel?

ça change aussi beaucoup de choses d’un point de vue pratique! Le linge tout d’abord. Purée le linge!! Si j’arrive à suivre à peu près au niveau des lessives, les piles de linge à plier sont astronomiques! C’est sans fin, un vrai tonneau des Danaïdes! Sans parler du tri trop petit à ranger, plus grand à sortir, été et hiver…

Le rangement… mon numérobis est un affreux au niveau du bazar. Sa chambre est… indescriptible. Et il passe son temps à envahir le salon. Du coup si tu viens chez moi, tu es prévenu c’est une maison très en bordel vivante. Pour mon aînée, je ne voulais pas recevoir car j’avais honte de l’état de mon intérieur, au troisième j’ai appris qu’il vaut mieux voir du monde et les recevoir dans une maison en désordre que de s’isoler!

Le temps pour soi. ça c’est mathématique, plus on a d’enfants, moins on a de temps pour soi. Parce que si l’amour grandit, se multiplie, le temps lui, se divise.

J’ai envie d’écrire le sommeil, mais je sais que cette fatigue qui m’étreint est surtout due au fait qu’il y a un bébé à la maison. Mais purée, je suis épuisée. Mon homme aussi. Une fois tout ce petit monde au lit le soir, on s’écroule en deux secondes! Puis s’ils sont malades et qu’il faut veiller pour prendre soin d’eux, on met 10 jours à s’en remettre!

Et puis tous ces moments magiques… les câlins, les sourires, les jeux, les cris, les regards admiratifs du petit envers les grands, ses yeux qui s’allume quand il les voit. Les petites mains qui repoussent un câlin trop collant, qui tire les cheveux soudain à sa portée. Les sourires à deux dents qui provoquent des « il est trop mignon bébé, je l’aime! »

Et puis on regarde ce bébé jouer, on regarde les grands qui ont 7 et 9 ans… et un jour chéri demande: « mais avec qui il va jouer lui?

– je ne sais pas chéri, avec son petit frère? » 😉 :p

Publicités

6 commentaires sur “1,2,3… ça change quoi?

Ajouter un commentaire

  1. Oh que c’est bien écrit !
    Eh oui, on quitte à jamais le modèle social admis ces dernières décennies. Puisque c’est un choix, pourquoi vouloir une grande famille ? Heureusement qu’il y a du bonheur, sinon les familles avant 1970 seraient toutes dépressives et la population éteinte. Profitez bien et bon courage pour la fatigue de ces premiers mois. Vivement l’annonce de la prochaine « folie » !

    1. Merci pour le bien écrit! 🙂 Et puis 3 enfants quand on a grandi dans une fratrie de 7 et qu’on arrive même plus à compter combien on a de frères et soeurs… c’est pas vraiment une famille nombreuse! 😉 En attendant on profite et vivement les vacances pour qu’on dorme!

  2. Rolalaaa j’ai l’impression que j’aurais pu l’écrire cet article !!!!!!!!! Je ressens la même chose ! Et des fois je dis aussi qu’on fera un 4ème, comme ça, on aura deux filles dans une chambre et deux enfants dans l’autre, pour équilibrer et être équitables lol

    J’ai beaucoup aimé ton « je tue lequel ? » !! 😉

    Dans ma ville, beaucoup de familles ont plus de deux enfants. Par contre, dans ma famille… on est les seuls et du coup quand on me sort « et le 4ème c’est pour quand ?! », je leur réponds « quand tu auras lancé ton 3ème ! » ! Nan mais !

    Par contre, pas cool la sage-femme… un peu déplacé quand même comme réflexions !

    Bisous bisous 😉

    1. Nous aussi on a que deux chambres d’enfants… Je note ton argument de l’équité et de l’équilibre!
      La sage-femme n’a pas fait de réflexions, la réflexion c’est mon extrapolation, bon elle m’a présenté la stérilisation comme mode de contraception…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :