Plaisirs de vacances, verdure et pêche à pieds

Début juillet, nous sommes partis pour un périple entre famille et amis qui nous a d’abord menés en Picardie. Là nous avons réalisé à quel point nous vivions dans le bruit à la maison: l’autoroute au loin en bruit de fond, la circulation, les travaux perpétuels chez les uns et les autres, les ballons sur le terrain de jeux, les musiques trop fortes, les voisines poissonnières qui s’échangent des nouvelles chacune sur leur pas de porte à 7h du matin…

Nous avons découvert une région verdoyante, à l’architecture charmante et surtout calme! Nous avons savouré le silence, le fait de n’entendre le bruit d’aucune activité humaine. Nous avons découvert aussi la vraie vie à la campagne, ça donne une autre notion des distances!

De là, nous avons filé dans le Cotentin retrouver des amis quelques jours. Les enfants ont découvert les marées, la mer qui s’en va si loin qu’on peut en explorer le fond… Nous les avons emmenés à la pêche à pied, mission coques pour l’apéro.

015Un paysage magnifique se déploie devant nous, malgré un temps couvert et frais, la mer est si basse qu’on la voit à peine tout au loin, et les enfants veulent aller à sa rencontre. Notre ami nous explique comment repérer les coques, et très vite on se prend au jeu, gratter avec le râteau, sentir le coquillage, chercher avec la main en cherchant à deviner s’il va aller dans le seau ou bien s’il va retourner grandir encore un peu. L’excitation qui monte lorsqu’il est éligible à la casserole! Et le hurlement quand je me retrouve avec un crabe qui se met à gigoter de s’être fait attraper!

008Je n’avais pêché les coques qu’une seule fois auparavant, vers 5-6 ans, en Bretagne, et je retrouve très vite les sensations et le plaisir que j’avais eu à cette époque. Les adultes se sont bien plus amusés que les enfants!

017Par contre le soir à l’apéro, c’est ma grande qui nous a surpris, en engloutissant la moitié du plat à elle seule, elle s’est vraiment régalée! Elle qui est plutôt précieuse en matière de nourriture, n’a pas semblé gênée par les petits grains de sables! A refaire, dès que possible!

La prochaine fois on ira farfouiller les algues à la recherche de petits crabes…

Advertisements
Cet article, publié dans Mes petits bonheurs, Viens, je t'emmène..., est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s