Fuyez pauvres fous! « Ils » sont de retour…

En général, ça commence par une affiche à la porte de l’école, ou de la classe. On conseille aux parents de vérifier la tête de leur enfant, et de traiter l’environnement.

les poux sont de retour

Moi, quand je vois cette affiche (chez nous, souvent fluo, vous savez les cartons des promos dans les hyper…) je tremble, la tête me gratte, j’ai peur.

Alors pendant des jours, je scrute, je guette, je regarde la tête de mes enfants tous les soirs. Jusqu’au moment où l’affiche disparait. Ouf, l’alerte est passée! On relâche la vigilance…

Quelques temps plus tard, on voit le petit dernier se gratter furieusement la tête. On regarde, bien sur on ne voit rien. Mais le petit se gratte quand même avec beaucoup de conviction!

« ça te gratte chou? Viens, on va passer le peigne magique pour voir ».

Et là, c’est la catastrophe. Des poux. Des énormes, largement en âge de pondre des centaines de lentes. Mais surtout des tous petits minuscule qui viennent d’éclore. Mon fils est donc un aimant à poux. Comme sa mère.

Je repense avec effroi à mon enfance, aux heures que ma mère a passé à m’épouiller. Au peigne qui tire les cheveux et blesse le cuir chevelu. A la trouille que j’avais que « ça se voit ». Aux humiliations quand la maitresse vérifiait ma tête devant toute la classe. A tous les produits que je me suis pris sur le crâne, aux cheveux longs coupés de force. A ma belle-mère qui m’interdisait de toucher son bébé parce que j’avais des lentes… Les poux et moi, on se connait très bien, mais après des années de vie commune, j’étais contente quand le divorce a été prononcé, il y a plus de 15 ans. Bien sur, ils avaient tenté de me refaire du charme, de me montrer à quel point ils m’aimaient. Mais j’avais su être ferme, je les avais remis à la porte, sans même un adieu.

Là, j’ai envie de brûler toute la literie et de raser toutes les têtes de la famille. En plus ça me gratte, je suis sure que j’en ai chopé. Mais je me maitrise. En plus c’est bientôt l’heure de retourner chercher la grande à l’école.

La première chose que doit faire un parent responsable: prévenir la maitresse histoire qu’elle puisse remettre son affiche et que les autres parents puissent faire les traitements nécessaire. Un pur bonheur! « bonjour maitresse, mon fils est couvert de poux. Prévenez donc tout le monde… »Surtout qu’on sait tous que beaucoup de parents ne feront pas traitements, entre ceux qui sont persuadés que les poux sont signe de saleté et que donc leur mioche n’est pas concerné, ou ceux qui se sont simplement résignés, à défaut d’avoir des actions chez un fabricant de produit anti-poux.

Demain, on passe à l’attaque! Shampoing pour tout le monde, lessives, traitement de l’environnement… Rien que de penser à l’ampleur de la tache, j’ai envie de pleurer…

Mais si t’as une tête à poux garçon, tes jolies bouclettes ont du soucis à se faire…

sauve qui poux

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Fuyez pauvres fous! « Ils » sont de retour…

  1. Delphine dit :

    Arghhhhhhhhhh moi aussi suis une angoissée des poux !!!! Et l’affiche était déjà en place à l’école seulement deux jours après la rentrée… :/ Courage Marion !!

  2. Julie Défixe dit :

    Argh les poux … La maitresse a sorti son affichette hier, et nous le peigne magique !
    J’ai entendu dire que l’huile essentielle de lavande derrière les oreilles en préventif ça marchait mais j’ai jamais testé … Et les 2 petits sont un peu jeunes pour les HE. Je croise les doigts pour que les poux restent chez les copains !

    Bon courage famille Papillon !

  3. Chrys Telle dit :

    Ici, j’utilise un shampoing préventif trouvé en magasin bio à chaque lavage de tête ; ils n’ont jamais passé le pas de la porte.
    Bon courage pour tout traiter.

  4. isabelledmup dit :

    Pareil, affichage le premier jour à l’école avec un gros pou x4000, ça faisait envie… de se gratter déjà pour commencer. Personne n’a encore été envahi en 4 ans, on a de la chance, mais un jour l’ATSEM a trouvé des poux à ma pépette et à une autre petite fille. Enquête faite plusieurs jours de suite… non, pas de poux ni de lentes, seulement des croûtes de lait. Mais je te comprends, ma fille a eu tellement honte… Alors, on a fait des tresses tous les matins pendant des semaines, puis on a arrêté. Cet été on a coupé les cheveux et soigné les croûtes de lait. J’espère que si les poux s’installent, ce sera plus simple… Ici aussi on pratique l’HE sur l’oreiller.

  5. Ma miss a encore des croutes de lait, je lui ai trouvé 1 poux et pas de lentes… je me demande s’il n’y a pas un lien? Par contre A., il en était vraiment confit! J’ai passé la journée à tout nettoyer, toute la literie, les cousins de toute la maison, les doudous, les manteaux, les plaids… on va attendre un peu pour tout remettre. Et ce soir il ne se grattait plus. Shampoing efficace. Moi aussi j’en ai chopé, je suis dégoutée… On recommence demain pour les shampoings, et lundi je file à la pharmacie trouver un spray répulsif. Et je pense que jusqu’à la fin de l’année on va faire un shampoing préventif par semaine… Mais je sens que c’est pas fini avec roudoudou, il a visiblement, un certain feeling avec ces petites bêtes :/ Du coup, moi, je vais oublier mon idée de laisser repousser mes cheveux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s