Le déclic

pot

Mi juillet, j‘écrivais un article sur mon fils qui ne voulait pas devenir propre, qui ne voulait pas grandir, et sur mes inquiétudes à ce sujet.

Puis, fin juillet, nous sommes partis en vacances à la mer.

La première semaine, on a mis des couches, puis on lui a montré qu’on avait pris son pot. Il m’a clairement fait comprendre qu’il s’en moquait. Nous étions à 3 semaines de la rentrée… que faire? J’avais compris la leçon, on ne peut pas forcer la main à un enfant sur la propreté. A la rentrée, j’ai encore 2 bons mois de congé parental, je ne serai donc pas trop embêtée niveau organisation s’il ne peut pas aller à l’école… mais quand même!

Alors je tente le tout pour le tout. Je lui dis que je comprends qu’il ait envie de rester un bébé, mais qu’on peut-être grand, et encore un peu petit pour les gros câlins. Mais qu’à la rentrée, s’il n’est pas propre, la maitresse le prendra quelques jours, puis il sera prié de rester à la maison, jusqu’à ne plus mouiller ses pantalons. Que c’est comme ça, à l’école, on ne met pas de couche…

Et là… le déclic.

« C’est vrai maman, la maitresse elle voudra pas que j’aille à l’école avec une couche? Je veux le pot. »

Il a retiré sa couche, il a fait pipi au pot. Les deux jours suivants, il a fallu faire attention à lui rappeler régulièrement d’aller au pot. Mais rapidement, il y a été seul.

Quand nous lui avons mis une couche pour le trajet du retour, il a râlé. Et aujourd’hui, si je préfère lui mettre une couche pour une sortie un peu longue, non seulement il râle, mais je peux être sure que la couche sera sèche quand je l’enlèverai…

A peine rentré à la maison, il a demandé à ne plus mettre de couche à la sieste. Comme j’ai décidé de l’écouter, de ne plus risquer de le bloquer, j’ai joué le jeu. Au réveil, un petit garçon tout fier qui m’appelle pour me montrer le pipi et le caca dans son pot, et son lit… sec!

Le soir même, pour la nuit, il refuse là encore la couche, « je suis un grand moi, je met pas de couche! ». Jusqu’à maintenant, on a eu 2 accidents, seulement à déplorer.

Il a eu le déclic, il est devenu propre, de jour, de sieste, de nuit, du jour au lendemain…

Mon grand garçon…

Et chez vous, niveau propreté, comment vous appréhendez la première rentrée de votre enfant demain? Avec angoisse? sereinement?

Publicités
Cet article, publié dans Ah, les mômes!, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le déclic

  1. aurélie dit :

    Sereinement car il est propre depuis ses 27 mois en journée et depuis 3 semaines la nuit. Pour l’apprentissage nous y sommes allés doucement, d’abord juste le soir après la douche (jusqu’au coucher), puis la journée en we puis à la crèche…il a vite pigé le truc et nous avons eu très peu d’accident. Maintenant nous sommes sortis des couches pour sa plus grande fierté et notre plus grande joie !!!

  2. Aurore dit :

    Trop bien !! Grand Arthur ^^ Alors pour moi, la propreté ce sera pour plus tard ^^ Julie n’ayan t que 4 mois mdr ^^ je te dirai si cela se passe mieux que pour Natan (En tout cas maman et papa sont déjà plus sereins )

  3. Chez nous… LaMini n’est toujours pas propre. Bizzarement elle l’est quand on sort (même deux ou trois heures) mais à la maison, il y a encore des jours où c’est la grosse cata ! Du coup j’angoisse à mort pour l’école !!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s