Je pouvais pas venir, j’étais malade…

Alors on est le 30, mon blog s’appelle « 29 novembre », et aucun article écrit hier… je sais. C’est nul. Alors je vais faire la fayote, c’est à cause de mon fils. Ce petit cœur d’amour fréquente la crèche. A la crèche il y a des microbes, et là je ne parle pas de ses petits camarades…

 Depuis 15 jours, il a retrouvé sa copine qui nous rend visite plusieurs fois par hiver : la bronchiolite. J’ai dû être trop zen, je ne sais pas, il s’est dit que ça ne suffisait pas, du coup il a rameuté une invitée surprise, une qu’on voit bien plus rarement à la maison, ça faisait bien deux ans d’ailleurs, qu’elle ne nous avait pas rendu visite, et je dois dire qu’elle ne nous manquait pas, madame gastro.

 Elle est arrivée discrètement mercredi matin, par une odeur de vomit sur le pyjama de mon roudoudou, que j’ai d’ailleurs mis sur le compte d’une toux un peu trop forte qui aurait provoqué un petit renvoi… J’en étais tellement persuadée que j’ai mis mon bébé à la crèche, en signalant un nez-qui-coule, et une toux prononcée. J’ai moi-même passé la journée de mercredi nauséeuse, mais j’ai accusé la migraine qui me martelait le crâne depuis 3 jours. Mercredi soir, au moment du coucher, mon fils m’a prouvé à quel point il m’aimait, en me vomissant entre les seins. Pas de toux associée à ce mini vomito j’ai commencé à soupçonner madame gastro de s’être introduit clandestinement à la maison.

La nuit s’est bien passée pour tout le monde, mais le matin du 29, mes soupçons se sont transformés en certitude, non seulement madame gastro squattait chez moi, mais en plus elle m’avait pris pour cible, et mon petit bout de chou, le vecteur de la vilaine maladie, allait très bien (en dehors de nez-qui-coule et toux-qui-tousse-fort).

Donc hier, jour d’anniversaire de mes deux enfants, j’étais cloué sur mon canapé, en bien piteux état. Même que la dernière fois que je m’étais retrouvée dans cet état là j’étais enceinte de mon fils, souvenirs, souvenirs…

Alors je vous préviens, je vais tricher, je vais écrire mes articles d’anniversaires, et je les publierais en les datant du 29. De toute façon, je peux faire comme je veux, hein…

J’espère que cet article suffira comme mot d’excuse, sinon je demande à mon bonhomme de m’en faire un ?

Publicités
Cet article, publié dans Côté mère, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s